Brigitte Dumas, présidente de MEDELA FRANCE présente sa société positionnée sur un secteur au service d’un véritable enjeu de santé publique

 

 

 

 

 

La plupart des mamans souhaitant allaiter leur enfant ont sans doute entendu parler de Medela, dont le siège français est basé sur a zone de Brières-les-Scellés. Filiale du groupe suisse éponyme, les produits de cette PMI sont présents dans 100 pays dans le monde. Portrait d'une femme qui fait bouger les lignes de l’entrepreneuriat.

 

Saviez-vous que la présence de Medela France tient au fait qu'un distributeur de dispositifs médicaux dédiés aux jeunes mamans, les tires-lait était basé à Etampes ?

 

Installée dans la capitale du sud Essonne depuis 1997, soit une génération, la société est née de la recherche médicale et de l'innovation visant à faciliter l'allaitement maternel dès la naissance de leur enfant. « pour moi, nos produits sont un symbole emblématique de l'égalité hommes-femmes permettant aux femmes de se détacher des principales contraintes pratiques inhérentes à l’allaitement maternel. Medela s’attache à soutenir et accompagner les mères allaitantes du 21ème siècle dans leur choix de vie», explique Brigitte Dumas, qui a pris les commandes de la société voici trois ans.

Medela s'est bien développée depuis ces dix dernières années et compte 36 salarié(e)s à Etampes dont une quinzaine de commerciaux/formateurs terrains réparti(e)s sur le territoire français.

 

Medela, leader en soutien à l’allaitement maternel, continue de diversifier sa gamme de produits et a développé, il y a 10 ans, une technologie innovante d’aspiration chirurgicale et drainage thoracique au service des professionnels de santé pour une meilleure prise en charge de leurs patients(es).

 

Recherche fondamentale longue

 

Sur la base des résultats de nombreuses études scientifiques, l'organisation mondiale de la santé (OMS) recommande l’allaitement maternel jusqu'à l'âge de deux ans, recommandation régulièrement reprise par nos autorités au travers du « Plan National Nutrition Santé ». Un programme hospitalo-universitaire de grande envergure, « Les 1000 jours de santé » a démontré l’importance du lait maternel dans la prévention des principales maladies comme le diabète, d'obésité et certains cancers « En France, l'allaitement est assez clivant du fait de notre approche culturelle. Avec 82% de femmes actives, il est encore vécu par les femmes comme un frein à leur activité professionnelle alors même que les solutions technologiques existent. », résume la présidente de Medela.

 

Grâce aux derniers tire-laits électriques nomades proposés par la marque, les contraintes professionnelles, séparant la maman de son bébé plusieurs jours, ne sont plus un obstacle à l’allaitement maternel.

Attention à ne pas confondre l’apport du lait maternel avec celui des préparations industrielles pour nourrisson.

 

Rencontres scientifiques autour de l'allaitement

 

Medela, dont la production est en Suisse, investit fortement dans la recherche fondamentale. « C'est une démarche très longue, des travaux de recherche réalisés par de nombreuses équipes à travers le monde et de nombreuses rencontres scientifiques rassemblant des experts médicaux internationalement reconnus comme avril dernier où plus 450 experts du monde entier se sont retrouvés à Londres pour un symposium sur le lait maternel et la lactation. En France, en février dernier, 150 professionnels ont été accueillis dans un hôpital lyonnais le le 17 mai 2019, où 120 acteurs de l’allaitement sont attendus à l'hôpital de Toulon pour échanger autour de cet enjeu de santé publique », ajoute Mme Dumas, présente elle-aussi au contact des professionnels de santé.

 

La société basée dans le sud Essonne est très investie dans le label hospitalier « amis des bébés » et a tissé au fil des années des relais pérennes au sein du réseau hospitalier et les maternités françaises. Il existe aussi une gamme locative de produits Medela pris en charge par la sécurité sociale. Avec 800 000 naissances annuelles, la France est, avec l’Allemagne, le pays européen comptant le plus de naissances chaque année mais où le taux d'allaitement est un des plus bas. Des marges de progression sont réelles pour notre pays en cette matière.

 

Stratégie digitale en phase avec les jeunes mamans

 

Medela soigne également sa stratégie digitale en utilisant tous les canaux adaptés à la cible des utilisatrices. Présente sur You Tube et Facebook, certains Facebook live co-animés par une sage-femme ou une consultante en lactation sur des thématiques comme « avant la naissance/après la naissance ou encore douleur et allaitement rassemblent aujourd’hui près de 7000 internautes ». Parmi les autres canaux utilisés, Instagram-avec quelques influenceuses connues au delà de la France- et Twitter font mouche auprès d'une génération de jeunes mamans ultra-connectées et particulièrement attentives à la traçabilité de la nourriture.

L'allaitement de leur enfant, y compris lorsqu'elles reprennent leur activité professionnelle, fait partie de cette démarche naturelle.

 

Medela, implantée au cœur de la zone d’activité d’Etampes, est une de ces sociétés qui a su, année après année, adapter son modèle économique aux nouveaux modes de consommation et illustre le dynamisme de partenariats de qualité public/privé.

 

Contact : Medela France – 4 Rue de la Butte Cordière 91154 Etampes Cedex  Téléphone : 01.69.16.10.30 E-mail : info@medela.fr

 

Site internet :http://www.medela.fr/

Les entreprises à la rencontre de vos voisins le jeudi 6 juin pour le sud Essonne

 

 

Comme chaque année, dans le cadre de la fête des voisins (entreprises), la CAESE et la CCI Essonne soutiennent ce moment fort de convivialité entre les acteurs économiques du Sud Essonne.

 

Rendez-vous dès 12h autour d'un buffet déjeunatoire dans les locaux de la carrosserie Laloyeau, carrossier constructeur VUL-PL, membre du G2ET située au 492, route de Brières-les-Scellés, sur le parc SudEssor, à Etampes.

A noter qu'un quizz sera organisé pour tester les connaissances des dirigeants sur le patrimoine économique et industriel de notre territoire.

 

Inscriptions auprès de Caroline Noël : 01 64 59 23 85 ou caroline.noel@caese.fr

 

A partir de 18h, un escape game original  sera organisé par NXP Concept  à Méreville. Rendez-vous sur le site des cressonnières de la Villa Paul, 17, route de Courcelles. Les participants, agents secrets d'un soir devront par équipe, résoudre énigmes et jeux d'adresse en mettant à profit leur cohésion de groupe, vivacité d'esprit et créativité. Cette animation à ne pas manquer sera suivie d'une remise de prix ainsi que d'un cocktail dînatoire. L'occasion d'échanger dans un contexte festif et collectif pour les membres du G2ET et d'autres entrepreneurs du territoire. La soirée devrait s'achever vers 23h.

 

Même contact pour informations et inscriptions.

 

 

CFE Location a présenté l'état des lieux du Grand Paris au G2ET

Philippe Dury, directeur général de CFE Location, dont l'entreprise est membre du G2ET est venu présenter l'impact des chantiers du Grand Paris devant une trentaine de membres du G2ET mardi 2 avril.

 

Selon Philippe Dury, le projet de construire un Grand Paris remontrait à Napoléon III qui à l'époque évoquait une métropole qui s'étendrait de Saint-Germain-en-Laye à Marne-la-Vallée. C'est sous le Général de Gaulle que le projet aurait été freiné, création des départements franciliens tels que nous les connaissons oblige.

Finalement, en 2008, Christian Blanc, ancien patron d'Air France, sous la présidence de Nicolas Sarkozy, a fixé trois objectifs : « création de pôles économiques majeurs, liaison de ces pôles économiques par un réseau plus dense de transports en commun aux aéroports et au centre de Paris. Enfin, création d'un cadre institutionnel. »

 

Quelques chiffres résumant l'ampleur des chantiers

 

Parmi les très nombreux projets impulsés par le Grand Paris, on retiendra le Grand Paris Express (création des lignes 15, 16, 17 et 18), la prolongation de lignes de métro (cf ligne 14), l'accessibilité à Orly depuis Gare du Nord via le CDG Express à échéance des Jeux Olympiques de 2024.

 

En chiffres, cela représente 200 km de lignes nouvelles soit le doublement du réseau francilien, l'interconnexion de 68 gares nouvelles. Pour information, ces gares sont parfois situées à 50 ou 100 mètres de profondeur.A terme, le réseau absorbera 2 millions de voyageurs.

Pour les entreprises du BTP, cela représente environ 60 millions de tonnes de déchets à déblayer !

 

Sous-traitance annoncée pour les acteurs du BTP francilien

 

Les retombées économiques seront importantes puisqu'elles sont estimées à 80 milliards d'euros avec environ 115 000 emplois créés. En moyenne, cela représenterait 10 à 20 milliards d'euros de PIB/an.

 

Des appels d'offres ont déjà été attribués à quatre grands groupements d'entreprises : Spie/Vinci, Eiffage/Rezel, Bouygues/Soletanche et un groupement de PMI composé de sociétés françaises, suisses et italiennes, belges.

 

Quelques chiffres ont été attentivement recueillis par l'audience présente : le chantier actuel du Grand Paris est estimé à 35 milliards d'euros, « ce montant risquant fortement d'être doublé », d'après Philippe Dury. Le CDG Express est chiffré à 2 milliards d'euros, les prolongations des lignes 11, 12, 14 et le RER Eole à 3,4 milliards d'euros, l'aménagement global pour les Jeux Olympiques 2024 reviendrait à 3 milliards d'euros.

 

En conclusion, si on cumule les projets privés et semi-privés déjà budgétés, les projets immobiliers, les bureaux, le chantier global qui devrait durer au moins 10 à 15 ans est estimé à 200 milliards d'euros.

 

Le dynamisme de la région île de France devrait considérablement être musclé. Il reste désormais à trouver et former la main d’œuvre nécessaire pour répondre aux délais de ces chantiers à venir.

 

En savoir plus : https://www.societedugrandparis.fr/

 

 

 

CFE Location : le spécialiste des travaux sous-terrains

accélère sur le Grand Paris

 

La société CFE Location, créée en 1989 par Jean-Paul Dury est spécialisée dans la location d'engins de chantier pour les gros travaux dans le BTP. Explications avec Philippe Dury, actuel co-gérant de la société de cette PMI présente nationalement.

 

« Le siège de CFE Location est à Morangis historiquement et le site d'Etampes demeure important avec 14 salariés basés dans le sud Essonne : c'est ici que nous traitons la réparation et l'entretien des machines pour le secteur île de France », résume Philippe Dury, directeur général.

 

Avec l'arrivée du Grand Paris et ses 10-15 années de chantiers à venir, un atelier est en construction à Etampes en extension du site actuel de CFE Location.

 

Aujourd'hui, CFE Location est présent dans différentes agences couvrant le territoire hexagonal : à Lyon, Marseille, Nantes, Etampes (11 000 m2). Son chiffre d'affaire s'élève à 10 millions d'euros.

 

Nous sommes loin des débuts où Jean-Paul Dury, le fondateur, fort d'une vingtaine d'années d'expériences dans les Travaux publics s'était installé sur le parking de son immeuble de Morangis puis à Morigny-Champigny dans les années 1990.

 

Avec 42 salariés, CFE Location s'est au fil du temps notamment spécialisée dans les milieux sous-terrain, grâce à un premier chantier du métro à Toulouse il y a une quinzaine d'années.

 

Gros œuvre dans les Travaux publics

 

Le parc d'engins de chantiers est de 200 sur la France et va de 10 tonnes à 50 tonnes. Avec ce positionnement original, CFE Location est devenu à la demande de ses clients de plus en plus technique. La société loue des machines complémentaires et adaptées aux chantiers les plus complexes. Les contraintes sont nombreuses : environnement parfois urbain très dense, poussière mais aussi une réglementation de plus en plus contraignante !

 

La société est fortement présente en île de France, où elle dégage environ 40% de son chiffre d'affaires annuel.

Quelques chantiers ont eu lieu aussi à l'étranger : Portugal, Italie, Maroc, Suisse, en appui de gros chantiers décrochés par les grands comptes français du secteur.

 

Depuis quelques années, la PMI a su s'adapter à un marché assez spécifique. Notamment en louant des machines type robots afin d'intervenir dans des galeries sous terre : les machines sont électriques afin de limiter les émissions de gaz d’échappement dans les milieux confinés.

 

Locations et assurance fournie

 

Globalement, la gamme d'engins à louer chez CFE Location est très vaste. Ces dernières années, les plus fortes demandes sont la pelle à chenille ou à pneus qui représentent environ 70% du parc d'engins. « Après, nous pouvons y mettre des outils pour personnaliser, selon les chantiers », précise Philippe Dury. Avec ces machines porte-outils, CFE peut répondre aux chantiers de démolition ; fondations spéciales, travaux maritimes et fluviaux, etc

Les chargeurs à pneus sont également assez demandés. On les retrouve dans les carrières, les cimenteries. « Durant l'hiver, nous louons également beaucoup de matériel de déneigement dans les stations de ski. » Pour les chantiers actuels et à venir du Grand Paris, CFE Location est sollicité pour la location de robots télécommandés.

 

Juridiquement, la société a conclu des partenariats avec des assureurs. « Nous avons développé une solution simple avec des franchises communes. On incite nos clients à prendre notre assureur. Les tarifs sont adaptés au service spécifique. »

 

Une des valeurs ajoutées de la société consiste également en sa capacité de résoudre tout problème mécanique grâce à des équipes de dépanneurs itinérants intervenant en 48 heures sur France entière. « Disponibilité, ponctualité et réactivité demeurent notre ADN », conclut Philippe Dury.

 

 

Contact : Agence île de France Normandie-Nord-91150 ETAMPES-Tél : 01 69 78.20 83-www.cfe-loc.fr-mail : cfe91@cfe-loc.fr

Compte-rendu de notre assemblée générale 2019

Ce mardi 5 mars s'est tenue l'assemblée générale du groupement des entreprises de l'Etampois devant une trentaine de membres du G2ET. Après un programme chargé en termes d'animation en 2018, l'année déjà entamée s'annonce tout aussi intense. A l'issue de cette AG, une signature d'une convention de partenariat a eu lieu à la ferme de Mondésir, à Guillerval entre la communauté d'agglomération de l'Etampois Sud Essonne (CAESE), clef de voûte de l'avenir du territoire et le Groupement des entreprises de l'Etampois.

 

Parmi les points à retenir de l'AG du G2ET, en voici quelques uns : les activités entre membres ont été soutenues en 2018. Des rencontres pour rompre la solitude du dirigeant avec une réunion de fin de semestre (Juillet 2018), une réunion de rentrée (Septembre) ; des visites d'entreprises : l'Union des Forgerons (janvier), Colas (Mai) et l'ANRH (Octobre) ; des rencontres informatives : le sport en entreprise et les troubles musculo-squelettiques, organisé par l'une de nos membres, la présentation du centre hospitalier d'Etampes/Dourdan par son directeur invité (Novembre), une information sur les travaux en cours dans les zones industrielles gérées par la CAESE (Décembre) ; ainsi que des rencontres inter-associations du territoire sud Essonne : la RGPD coorganisé avec la sous-préfecture, « Entreprises à la rencontre de vos voisins » (Mai), les chefs d'entreprises se mettent en scène au Cadet circus à Etréchy (Octobre) et un speed business meeting organisé en partenariat avec le BTS du lycée Sarcey de Dourdan qui a été un moment fort de rencontres pour les entrepreneurs du sud Essonne.

 

Vie associative soutenue au G2ET

 

L'année 2019 s'annonce tout aussi chargée. Elle a débuté par la galette de Janvier, l'AG de Mars. Quelques visites d'entreprises de membres du G2ET sont prévues : après celle de Triadis en février, nous visiterons Probinor (juin), Faurecia (juillet) et Sega à Angerville (second semestre)...

Une rencontre aura lieu le 2 avril prochain à Guillerval et traitera du Grand Paris, présenté par un de nos membres, CFE Location. En octobre, la rencontre des chefs d'entreprises se mettent en scène aura lieu au théâtre d'Etampes, animée par Guillaume Collignon, acteur professionnel (ayant obtenu un Molière) sur des situations vécues en entreprises (20 euros/participant). Retenez dès maintenant la date du 23 mai, où se déroulera la traditionnelle « Les entreprises à la rencontre de leurs voisins » organisée par la CAESE et la CCIE.

 

Le G2ET sur Facebook

 

Afin de rendre visible cette vie économique et associative sur le territoire, vous pouvez désormais nous suivre sur Facebook : https://www.facebook.com/Groupement-des-entreprises-de-lEtampois-793682460982339/

 

La page est ouverte à tous les acteurs s'intéressant au développement économique du territoire du sud Essonne. Suivez-nous et n'hésitez pas à la faire connaître à votre entourage professionnel. Vos J'aime et partages d'informations sont les bienvenus !

 

Vous retrouverez aussi quelques articles liés à la vie de notre association sur cette rubrique du site : VIE DU G2ET : https://www.g2et.org/vie-du-g2et/

 

Signature de la convention CAESE-G2ET

 

Lors de la 2nde partie de l'assemblée générale du G2ET, la signature de la convention entre la CAESE et notre association a eu lieu officiellement.

 

Bertrand Guimard, président du G2ET et Johann Mittelhausser, président de la CAESE ont officialisé ce partenariat à travers une signature de la convention visant à « maintenir et renforcer ce lien durable entre entreprises, partenaires et communauté d'agglomération au profit de la vitalité et du rayonnement du territoire »

 

Les objectifs de la CAESE en matière de développement économique intègrent les missions du G2ET, à savoir l'aide au développement des entreprises situées en zone d'activité économique, l'amélioration de l'environnement économique et social des entreprises, ainsi que la facilitation des relations avec les interlocuteurs clés.

 

Intensifier les relations économiques et territoriales

 

Parmi les principaux points à retenir de cette convention, la CAESE s'engage à promouvoir et favoriser les initiatives du Groupement, ainsi que les mises en relation avec le tissu socio-économique local et les entreprises de l'ensemble du territoire, valoriser le partenariat avec l'association au sein des outils de communication disponibles (site internet, journal de la CAESE), allouer une subvention de 3500 euros au G2ET pour l'année 2019.

Le G2ET s'engage, quant à lui, à relayer l'ensemble des initiatives de développement économique de la CAESE auprès de ses adhérents, promouvoir la plateforme emploi de la CAESE auprès de ses adhérents, valoriser les actions d'animation territoriale en matière de développement économique de la CAESE et transmettre à la CAESE les informations et requêtes des entreprises du territoire et relatives au développement économique et à l'emploi.

 

 

Contact :  http://www.g2et.org

Mail: secretariat.g2et@free.fr

 

 

SEGA : l'électricité industrielle de pointe rayonne depuis Angerville

Le pôle atelier de SEGA, où sont réalisées les armoires électriques-Photo SEGA dr.
Le pôle atelier de SEGA, où sont réalisées les armoires électriques-Photo SEGA dr.
 

Basée sur la zone industrielle d'Angerville, la société SEGA est fondée en 1980. Présente sur la ZI depuis 1985, elle compte 30 salariés ultra-spécialisés en électricité.

 

« Notre cœur de métier, c'est l’électricité industrielle allant du poste haute tension/basse tension aux distributions courant fort/faible, ainsi que la conception et le câblage d'armoires électriques, sans oublier les automatismes industriels », résume François Duverger, directeur général de la société.

 

La PMI compte un pôle administratif, un pôle chargé d'affaires/suivi des travaux, en France voire en Europe, un bureau d'études/automatisme et CAO (conception assistée par ordinateur), une équipe spécialisée « automatisme » la plupart du temps sur le terrain pour mettre en service les installations ; ainsi qu'un pôle atelier, où sont réalisées les armoires électriques ; sans oublier l'équipe « installation sur site », également présente sur le terrain.

 

Sur-mesure clients et forte réactivité

 

Le sur-mesure pour les clients est le quotidien de SEGA : la société établit des notes de calcul pour les installations, réalise des schémas, conçoit des tableaux, étudie et calcule des jeux de barre ( pour forte puissance électrique), contrôle et effectue des essais (en plate forme) dans son laboratoire de test, ouvert à leurs clients ; et s'adapte aux cahiers des charges des clients dans tous les domaines de fabrication (par exemple, normes spécifiques (BV,DNV,UL,..), peinture équipements, repérage spécifique selon clients).

 

Parmi les chantiers réalisés par SEGA, on compte des bâtiments industriels, du chauffage urbain, de la géothermie, les installations de centrales de secours dans des data centers ou des hôpitaux, une des spécialités de la société, des câblages machines de production d’hydrogène, ainsi que le traitement d'air en laboratoires et salles blanches, sans oublier la maintenance industrielle. SEGA gère des projets allant de 3000 € à 1 million d'euros.

 

Historique numérique des chantiers

 

« Nous avons une équipe réactive qui accompagne ses clients avant, pendant et après un projet. C'est une des raisons pour laquelle nos clients sont fidèles depuis 30 ans. Nous sommes très attachés aux notions de qualité et de service » , témoigne François Duverger.

SEGA a ces dernières années développé quelques atouts de taille : un système de gestion interne numérique permet d'avoir une traçabilité des équipements installés (plans et acteurs au moment du chantier) sur une période de plus de 20 ans. La PMI est certifiée QUALIFELEC E3-3-mention automatisme, certification de référence pour des installations de systèmes complexes.

 

Son rayon d'action, historiquement basé en région parisienne, se développe progressivement en région centre et au delà. SEGA réalise également des mises en service d’automatismes industriels à l’export.

 

SEGA-18, rue du Pont Lafleur-ZI RN20-91670 ANGERVILLE-Tél : 01 69 95 11 80.

Plus d'informations : cliquez sur www.segaelec.fr

Mail : commercial@segaelec.fr

 

Visite du site de Triadis Services (groupe Séché Environnement) par de nombreux membres du G2ET

Visite du site Triadis Etampes classé SEVESO menée par David André, responsable de site et Mickaël Prestavoine, PDG de Triadis Services-ph. Fr.N copyright
Visite du site Triadis Etampes classé SEVESO menée par David André, responsable de site et Mickaël Prestavoine, PDG de Triadis Services-ph. Fr.N copyright

 

Le site étampois de Triadis Services est une plateforme de tri et de regroupement de déchets dangereux classé Seveso et répondant à plusieurs normes de certifications (Iso 9001, Iso 14001, OHSAS 18001/engagement climat).

 

Pas moins de 45 membres de l'association du Groupement des entreprises de l'Etampois ont participé à une visite des différentes zones de prise en charge des déchets de Triadis Services, un membre historique du Groupement des entreprises de l'Etampois.

Ce mardi 5 février 2019, c'est Mickaël Prestavoine, le PDG de Triadis Services et son équipe qui ont accueilli les membres du G2ET pour mieux comprendre en quoi consistent leurs métiers, aussi techniques que reliés en permanence à un souci de sécurité.

Le site industriel, implanté sur Etampes depuis 1998, s'est récemment agrandi en construisant un bâtiment de 600 m2 en 2018 afin de stocker les emballages neufs mis à disposition des clients.

Avec 50 salariés présents sur le site par rotations de 6 h à 21h, et 10 000 tonnes réceptionnées en 2018, le site d’Etampes est le siège social de Triadis Services, groupement de 7 plateformes réparties sur le territoire national.

Les déchets réceptionnés sont particulièrement variés : amiante et déchets d'amiante, déchets dangereux des ménages (DDM), déchets dangereux liquides, solides, pulvérulents (réduit en poudre), déchets toxiques en quantités dispersés (DTQD), eaux et boues d’hydrocarbures, gaz ménagers, industriels, produits chimiques de laboratoires, solvants et solvants à régénérer.

A chaque type de déchets correspond sa zone de stockage et de prétraitement, et ses équipes spécialisées.

Parmi elles, les chimistes sont précieux pour identifier et regrouper, après analyse, les produits à traiter.

La zone de fosses accueille jusqu'à 150 m3 par jour d'emballages vides souillés qui sont ensuite expédiées vers le site de Rouen, incinérateur agréé de déchets industriels dangereux et autre site du groupe.

 

Séché Urgences interventions

 

Autre particularité du site : Séché Urgences Interventions a été créé en 2016. Il s'agit d'une unité d'intervention mobilisable sous 4 heures sur l’ensemble du territoire national pour des interventions lors de situations d'urgence environnementale: pollution accidentelle, accident industriel (chimique, organique...)

« Nous intervenons sur réquisition préfectorale ou d'industriels avec qui nous avons un accord . On peut faire partir sur un site à traiter de 1 à 72 salariés spécialisés pour détecter l'origine exacte de la pollution. », a expliqué Mickaël Prestavoine, ancien sapeur-pompier à la base de la création de cette unité.

Avec 166 interventions en 2018, ce service national (les 7 sites du groupe sont équipés de bateaux Triadis, de quads et de citernes hydrocureurs) a dégagé un chiffre d'affaires de plus de 3 millions d'euros. Des pays étrangers comme le Pérou sont intéressés par ce savoir-faire spécifique à Triadis Services.

 

Plus d’informations, cliquez sur TRIADIS 

 

TRIADIS SERVICES-49, avenue de Grenots-ZA Sud Essor-91150 ETAMPES-Tél : 01 69 16 13 13


RECHERCHE

PROCHAIN RENDEZ-VOUS

Mardi 2 juillet 2019

Save the date

Mardi 2 juillet 2019

Déjeuner mensuel avant l'été

Invitation au déjeuner chaque 1er mardi du mois

À la ferme de Mondésir

à GUILLERVAL

de 12h00 à 13h45

 

UN RÉSEAU

D'ENTREPRENEURS

  • Efficace
  • Convivial
  • Rassembleur des intérêts et des problèmes communs
  • Dont les membres se connaissent personnellement

 

EN PRATIQUE

  • Une structure associative
  • Animée par des bénévoles
  • Des événements : petits déjeuners, déjeuners, rencontres, conférences …
  • Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues.

Demande d'Adhésion au G2ET

Demande d'Adhésion G2ET-Année 2019.pdf
Document Adobe Acrobat 152.5 KB
STATUTS G2ET-2019.pdf
Document Adobe Acrobat 32.7 KB